bilum : Upcycling* et confection française

Maison de création française fondée en 2005, bilum redonne vie à des matières récupérées, oubliées, patinées et destinées à être éliminées.

Nous confectionnons avec l’aide d’artisans français des sacs, accessoires et quelques pièces de mobilier. Les matériaux sont sélectionnés pour leur design, graphisme, technicité, rareté, leur histoire ou ce qu’ils évoquent ; Airbags, ceintures de sécurité, toiles publicitaires géantes, rideaux de palace parisien, toiles de store et tissus d’ameublement de luxe, voiles de bateau, gilets de sauvetage et housses de sièges de train et d’avion, uniformes, etc. gagnent ainsi un second souffle.

« Eco-responsables » par bon sens, nous avons dès le départ établi une production locale, en circuit court et inscrite dans l’économie sociale et solidaire.

Après un tri rigoureux, nous choisissons chaque morceau et le découpons soigneusement dans notre atelier de Choisy le Roi, à sept kilomètres de Paris.

Découpe dans notre atelier de Choisy Le Roi

Les fragments en bâche et matériaux rigides sont nettoyés à la main par le personnel d’une entreprise d’insertion sociale détaché chez bilum, recto verso, avec des lessives vertes. Les textiles sont lavés en profondeur par des blanchisseries professionnelles ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail, accueillant des personnes handicapées).

Nous avons notre petit atelier intégré pour les tests et essais matières, prototypes, mini séries, et le SAV, et collaborons pour la confection avec 7 ateliers que nous avons sélectionnés pour leur qualité. Ils sont tous situés en France, majoritairement en région parisienne. 4 d’entres eux sont des ESAT et EA (Établissement et Service d’Aide par le Travail et Entreprise Adaptée). Certains sont des maroquiniers selliers qui ont un savoir-faire historique. Ils représentent plus d’une quarantaine de personnes. Avec nous, cela fait une cinquantaine de personnes qui oeuvrent chaque jour pour vous offrir des produits de haute qualité issus de l’upcycling.

maroquinerie-bache-stef-bilum

Dès nos débuts, nous avons attiré l’attention de quelques avant-gardistes emblématiques pour lesquels nous avons réalisé des collections spéciales : agnès b. avec les toiles de décoration de ses boutiques, Le Bon Marché pour ses 160 ans, lancement de la collection airbag au Printemps Design du Centre Pompidou, nos sacs proposés chez Corso Como à Séoul ou Isetan à Tokyo…

bilum s’adresse à celles et ceux qui cherchent des pièces uniques, originales, iconiques ou patrimoniales ; tout en soignant leur empreinte au monde.

Origine du nom « bilum »

Nom masculin singulier pidgin (Papouasie-Nouvelle-Guinée) ; sac ou filet végétal traditionnel utilisé en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dont la confection ancestrale s’enrichit aujourd’hui de l’utilisation de nouvelles matières disponibles comme des fibres et des cordons synthétiques ou encore des filets de pêche. Traditionnellement, chaque bilum était confectionné puis décoré par son propriétaire en fonction de ses goûts et de sa personnalité et pouvait susciter l’admiration des habitants du village.

*upcycling : transformer, sans modification chimique, des matériaux récupérés ou des produits devenus inutiles, en de nouveaux objets d’une valeur supérieure en terme d’usage ou d’esthétique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation et l'écriture de cookies sur votre appareil connecté. Ces cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. En savoir plus.